L’immobilier surchauffe en Chine

immobilier chine divorcesEn Chine, le marche de l’immobilier est en surchauffe et plus particulièrement dans 3 villes : Pékin, Shanghai et Chongqing ! Ainsi, le manque de biens immobiliers et la forte demande contribue à une augmentation astronomique des prix. Le gouvernement souhaite ainsi prendre des mesures pour contrôler cette pression. Entre autres mesures, les célibataires résidant à Pekin ne pourront pas acheter un second logement. Cela ne va pas faire le bonheur des agences immobilières chinoises et des imprimeurs de panneaux à vendre. Egalement, dans ces villes où le prix de l’immobilier est vraiment trop élevé, une taxe de 20% sera appliquée sur les plus-values mobilières. Enfin, les demandes d’emprunts bancaires seront surveillées de très près notamment pour les investissements provenant de l’étranger ou d’autres villes de la Chine. Nous vous avions parlé de la vague de divorce en Chine. Ces derniers seront ainsi surveillés de très près par le gouvernement.

La municipalité de Chongqing et la province de Guangdong comptent bien mettre en place ces mesures très rapidement. A Pékin, le prix de l’immobilier a bondi de 21,8% par rapport à l’année dernière. A Shanghai, sur la même période, les prix ont augmenté de 14,6%. Malgré ces mesures, les prix de l’immobilier ne cesse de grimper :  + 1,1% en mars comparé à février soit 1.254 euros le m² !

Source : agence Reuters

Cela peut également vous intéresser :

Bordeaux VS Miami
Immobilier en Chine : les prix s'affolent !
En Israël, l'immobilier a pris +5% en 2012
Le mur de Berlin menacé par un projet immobilier
En Chine, il faut divorcer pour échapper à l’impôt immobilier
Copenhagen Port Company House bientôt refait à neuf
L’immobilier français haut-de-gamme n’intéresse plus les Européens
Comment investir en Allemagne ?

Cet article a 1 Commentaire

  1. […] Chine, la flambée des prix est devenue un véritable fléau. Il y a beaucoup de demande et peu de biens à vendre. Du coup, la loi d’offre et de demande […]

Laissez nous un commentaire !

Vous devez être logged in to post a comment.