En Chine, il faut divorcer pour échapper à l’impôt immobilier

immobilier chine divorcesEn Chine, il faut divorcer pour échapper à l’impôt immobilier. C’est le souci actuel de nombreux couples chinois. En effet, le gouvernement a récemment mis en place une taxe sur la revente des résidences secondaires. Les plus-values effectuées sur la vente d’un logement qui n’a pas les caractéristiques d’une résidence principale se verra taxé de 20 %.  La loi devrait entrer en vigueur mi-mars.

Malin comme un chinois ! 

Ainsi, pour ne pas être pénalisé par cet impôt, les couples chinois se sont empressés de vendre leurs bien immobilier secondaire. Lors du divorce, les biens immobiliers du couple sont répartis et chacun se retrouve avec une résidence principale ! L’acquéreur est déjà tout trouvé, pas besoin de panneaux immobiliers pour assurer la vente. Ce sont des centaines de milliers de yuans qui sont en jeux et les chinois ne paraissent pas décidés à se laisser faire.

En Chine, la flambée des prix est devenue un véritable fléau. Il y a beaucoup de demande et peu de biens à vendre. Du coup, la loi d’offre et de demande fait grimper les prix à des sommets exorbitants. Cette décision a été instaurée par le ministre du Logement, Jiang Weixin.

Une astuce valable en France ? 

Si cela fonctionne en chine, il reste à savoir comment les couples Français pourraient se servir de cette astuce.

Malgré ses objectifs vertueux, la taxe a été mal accueillie par les internautes, qui estiment qu’elle aura peu d’effets et pénalise surtout les citoyens ordinaires. Le ministre du Logement, Jiang Weixin, a pourtant assuré qu’il n’y aurait pas de retour en arrière. Il reste à savoir si le tour de passe-passe du divorce peut inspirer des Français astreints à de lourdes taxes sur les plus-values en cas de vente d’une résidence secondaire…

Source : chine.aujourdhuilemonde.com

Cela peut également vous intéresser :

Bordeaux VS Miami
Immobilier en Chine : les prix s'affolent !
En Israël, l'immobilier a pris +5% en 2012
Copenhagen Port Company House bientôt refait à neuf
L'immobilier surchauffe en Chine
L’immobilier français haut-de-gamme n’intéresse plus les Européens
La maison d'un fondateur des États-Unis en vente
Comment investir en Allemagne ?

Cet article a 2 Commentaires

  1. […] provenant de l’étranger ou d’autres villes de la chine. Nous vous avions parlé de la vague de divorce en chine. Ces derniers seront ainsi surveillé de très prés par le […]

  2. […] provenant de l’étranger ou d’autres villes de la Chine. Nous vous avions parlé de la vague de divorce en Chine. Ces derniers seront ainsi surveillés de très près par le […]

Laissez nous un commentaire !

Vous devez être logged in to post a comment.