Renégociez votre taux d’emprunt immobilier

Les taux d’emprunt pour les crédits immobiliers sont au plus bas, il est temps de renégocier le vôtre ! Attention cependant, cette modification implique des frais et ne sera pas forcément bénéfique pour vous. Faites le point avec Immo-Actualité.

Renégociation des taux d’emprunt : rentable, selon certains critères

Renégociation des taux d'emprunt immobilierAlors que les taux d’emprunt sont historiquement bas, il peut être très tentant de se rendre à la banque dans l’optique d’une renégociation. Mais ce changement implique des frais supplémentaires. Il est donc important de vérifier si cela vous sera favorable ou non. Pour ce faire, trois critères doivent être remplis :

  1. Votre prêt doit en être à la moité de sa vie, voire moins. Par exemple, pour un prêt de 20 ans, le plus rentable est que vous en soyez à 8 ans maximum.
  2. Le capital restant à rembourser doit être encore significatif, soit plus de 50 000 euros.
  3. La différence entre l’ancien taux et le nouveau doit être d’un 1 point, ou un peu moins si votre emprunt est très important (par exemple, 0,7 point pour un emprunt de 300 000 euros).

En remplissant ces trois critères, les frais liés à la modification du taux d’emprunt seront amortis et vous ferez de réelles économies. Vous avez déjà remboursé votre emprunt et vous souhaitez vendre votre logement ? Retrouvez les panneaux à vendre sur notre site internet.

Bien calculer les frais de la renégociation du taux d’emprunt

Les frais liés à la renégociation de votre taux d’emprunt peuvent monter très vite, et c’est pour cette raison que pour être certain de faire des économies, la satisfaction des trois critères ci-dessus est nécessaire. En effet, la négociation du taux d’emprunt correspond à un remboursement par anticipation de votre prêt actuel pour en lancer un nouveau. La banque prélève donc des frais plus ou moins importants qui sont à prendre en compte.

Les économies varient selon le taux d’emprunt de départ et le taux d’arrivée, ainsi que le capital restant dû. Il faut bien sûr déduire les frais de dossier, et vous pouvez économiser jusqu’à 30 000 euros.

Cela peut également vous intéresser :

2,40 % sur 15 ans, 2,70 % sur 20 ans et 2,93 % sur 25 ans !
IMMO REGION propose un sondage en Alsace
L'immobilier à Bordeaux se porte bien
ACE Crédit et SeLoger.com sont désormais partenaires
ANF Immobilier investit à Bordeaux
Investissez en sécurité dans l'immobilier
Investir dans un parking
Indivision : gérer librement son bien commun