Astuces pour obtenir le financement d’un projet immobilier

Investir dans l’immobilier neuf peut assurer plusieurs avantages. En effet, certains frais de l’opération peuvent être moins élevés que pour l’investissement dans l’ancien, d’autant que le bien est plus facile à revendre si c’est nécessaire. Toutefois, un tel investissement nécessite de trouver le financement adéquat, notamment un prêt immobilier.

Conseils pour obtenir un prêt immobilier dans le neuf

Investir dans le neuf implique de bien négocier son crédit immobilier. Généralement, les banques privilégient les bons profils emprunteur. Ceux dont la situation bancaire représente le moindre risque pour le remboursement du crédit sont privilégiés. Les établissements de financement accordent ainsi plus facilement des crédits aux emprunteurs qui affichent un taux d’endettement de moins de 33 %, disposants d’un reste à vivre conséquent après déduction des mensualités.

D’autre part, pour augmenter ses chances d’obtenir un prêt immobilier, il est important de constituer un bon dossier de demande de prêt. Cela signifie notamment que l’emprunteur qui dispose d’un compte bancaire bien géré, sans découvert ni incident de paiement, augmente ses chances de contracter son crédit immobilier. Les banques privilégient également les emprunteurs qui n’ont aucun prêt en cours. Pour obtenir un crédit immobilier, il est également décisif de disposer d’un apport personnel d’au moins 10 % du coût de l’investissement. Auprès de certaines banques, plus l’apport personnel est en effet important, moins le taux d’intérêt sera élevé.

Trouver la bonne solution de prêt n’est pas une chose qui se fait à la va-vite. Il est en effet important de prendre le temps d’analyser l’ensemble des offres proposées par les banques avant de sélectionner la plus intéressante. Pour cela, il est possible de faire appel à un courtier crédit immobilier  pour trouver la meilleure offre de prêt.

Quelles étapes suivre pour investir dans le neuf avec un crédit immobilier ?

Avant d’investir dans le neuf, il est important de planifier soigneusement les actions à entreprendre pour l’acquisition de son bien immobilier.

L’évaluation du montant à investir reste ainsi une première étape incontournable. Le coût d’un investissement dans le neuf est d’autant plus facile à évaluer par rapport à un bien ancien, qui requiert souvent des coûts supplémentaires à prévoir pour les éventuels travaux de rénovation. Il est alors indiqué de s’approcher d’un promoteur immobilier pour choisir le bien neuf à acquérir. Ce professionnel informe les investisseurs sur les programmes en cours de construction, que ce soit des lotissements ou des appartements.

Lorsque le bien immobilier à acquérir est sélectionné, l’investisseur et le promoteur immobilier passent à la signature du contrat de réservation. Cette convention résume tout ce qui concerne le bien choisi et la future transaction : description de l’habitation, prix de vente, délai d’exécution de la construction, date probable de la signature du contrat de vente définitif, etc. Cette étape donne lieu au paiement d’une avance de 5 % sur le prix du logement.

Le montage financier est l’étape qui suit. L’acquéreur souscrit à un crédit immobilier de son choix pour réunir le montant du logement neuf. La signature de l’acte de vente notarié survient généralement entre 4 et 6 mois après celle du contrat de réservation. Lors de la réception de ses clés, l’investisseur doit toujours faire une inspection minutieuse de son bien immobilier, en veillant notamment à remarquer s’il est conforme ou non au contrat précédemment signé.

Cela peut également vous intéresser :

70 nouvelles agences en 2013 pour Guy Hoquet
7 nouvelles agences pour Coldwell Banker
"Tribulations d’une agente immobilière qui n’a rien vendu en janvier" par RUE 89
Immobilier à Dijon : des blattes dans les immeubles
Une ex-agence immobilière mis au tribunal pour abus
Immobilier : encadrement légal des pratiques des agences
Pourquoi investir dans l'immobilier à Nantes ?
Portes blindées, alarmes… Ce qui repousse ou pas les cambrioleurs